Aller au contenu principal

Contact

43 rue de la Glacière, 75013 Paris
Tél. 01 43 37 74 56
Directrice du Pôle Protection de l’Enfance : Léa Jeannin
Directrice : Cécile Colombe
Contact : Stéphane Bunel / foyer.boileau@hovia.org

DESCRIPTIF

En 2005, soutenu par la DASES de Paris, l’Association, soucieuse de l’exercice de la socialisation et de la citoyenneté des jeunes, crée une MECS pour proposer un accompagnement en semi-autonomie. Les locaux sont situés dans l’immeuble de la Résidence Sociale G..MOURRE  au 43 rue de la Glacière 75013 Paris gérée par l’Association. Cette résidence accueille 45 locataires dont 15 sont confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance, les autres logements étant destinés à des fonctionnaires de police en formation.

Le Foyer Avril de Sainte-Croix est désormais composé de deux structures :

  • la MECS HOVIA Paris 16,
  • et le Service d’Aide à l’Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA). Il devient le SAVA HOVIA Paris 13 en décembre 2021.

L’établissement accueille 20 jeunes garçons et filles âgés de 16 à 21 ans en studio individuel. 15 sont hébergés au sein de la résidence sociale et 5 en studios plus autonomes. Il apporte un soutien matériel, éducatif et psychologique à des mineurs et jeunes majeurs confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance confrontés à des difficultés les mettant en danger ou risquant de le faire.

L’action de l’établissement s’inscrit dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale, tels que le défini l’article L 311-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles.

Les jeunes accueillis ont connu des conditions de vie et d’éducation marquées par la précarité affective voire matérielle. Leur parcours antérieur est marqué par des ruptures de tous ordres (rupture familiale, exil) qui trouvent un écho dans des manifestations symptomatiques très importantes et variées. Ils expriment leurs difficultés, leurs angoisses par :

  • de l’exclusion sociale (errance, fugue), scolaire et/ou de rupture professionnelle,
  • des mise en danger dans leurs relations sociales, amicales, voire familiales,
  • des conduites à risque, des phases de replis pouvant entraîner une hospitalisation,
  • des actes de violence, contre eux-mêmes ou contre les autres,
  • de la consommation de produits illicites…

Le passage des jeunes accueillies dans l’établissement s’inscrit dans un parcours de vie et leurs caractéristiques personnelles, familiales et sociales influencent la manière de décliner les actions à leur égard. Le placement s’inscrit dans un parcours de vie où la famille et l’entourage du jeune a et conserve une place primordiale. Le travail de séparation qui s’opère à l’occasion du placement ne peut se transformer en rupture. C’est bien un aménagement et un passage à des relations différentes que l’équipe éducative soutien. Ce « déplacement » relève aussi du passage de l’enfance à l’âge adulte comme tout un chacun.

L’accompagnement est particulièrement individualisé au sein de l’établissement, l’objectif étant pour l’adolescent d’acquérir une expérience lui permettant d’être plus autonome, plus responsable et plus apte à entrer dans la vie adulte malgré les difficultés qui ont amenées le placement.

La responsabilité de l’établissement est de proposer un cadre pour les adolescents qui facilite l’instauration de relations de confiances et valorisantes en :

  • favorisant la reconnaissance et l’estime de soi par l’accompagnement et la présence soutenus des adultes. Le positionnement éducatif est en rapport avec les besoins des adolescents. Il y a lieu de leur permettre de comprendre leur histoire familiale et leur place dans celle-ci. Dans le cadre de ses missions, l’établissement doit être le cadre d’expériences relationnelles, personnelles, d’apprentissages leur permettant de grandir,
  • valorisant et favorisant la formation scolaire et professionnelle, l’inscription sociale des jeunes dans leur environnement comme vecteur d’autonomie.

Au-delà de ces principes, les objectifs de l’établissement pour ces jeunes adultes en devenir sont qu’ils puissent mettre en œuvre ou poursuivre une insertion scolaire ou professionnelle, qu’ils puissent devenir des adultes à part entière (connaitre et respecter les lois, les règles et les usages, leurs droits et devoirs), qu’ils puissent faire face à leurs difficultés personnelles et tenir leurs engagements.

LES CHIFFRES CLÉS

CAPACITÉ D’ACCUEIL / 20
SALARIÉS (ETP) / 12,86