Aller au contenu principal

Contact

40 rue du Moustier, 78440 Jambville
Tél. 01 34 75 40 71
Directrice du Pôle Protection de l’Enfance : Léa Jeannin
Directeur : Jean-Edouard Boavida  /  je.boavida@hovia.fr
Chef de service en charge de la MECS : Marie Deberne /  mc.deberne@hovia.fr
Chef de service en charge de l’Accueil Familial : Sophie Laissac / s.laissac@hovia.fr
Chef de service en charge de l’AAD et du PAF : e.perugini@hovia.fr

DESCRIPTIF

L’établissement regroupe quatre services :

  • la Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) accueille en internat 30 enfants, garçons et filles de 3 à 12 ans,
  • le Point Accueil Famille (PAF) accompagne 20 familles dans le cadre de l’exercice de leurs droits de visite,
  • le service d’accueil familial (AF) accueille 19 enfants, garçons et filles de la naissance à 18 ans, au sein de familles d’accueil agrées,
  • le service externalisé d’accueil et d’accompagnement à domicile (AAD) accompagne 15 enfants, garçons et filles de 3 à 12 ans, dans leur cadre de vie familial tout en garantissant un accueil possible en structure collective si un repli s’avérait nécessaire.

Ces 4 structures répondent à une mission de protection de l’enfance.

CADRE RÉGLEMENTAIRE

L’action de l’établissement s’inscrit dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale, telles que le définies l’article L 311-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles.

L’établissement bénéficie d’une autorisation d’exercice délivrée par le Conseil Départemental des Yvelines, renouvelées pour 15 ans le 3 janvier 2017.

HISTORIQUE DE L’ÉTABLISSEMENT

La demeure qui accueille aujourd’hui la MECS appartenait pendant la Première Guerre mondiale à la famille Fould qui y reçoit un groupe de jeunes alsaciennes réfugiées. A la fin du conflit, les propriétaires lèguent l’édifice à l’abbé Viollet qui y accueille des jeunes tuberculeux. La demeure devient ensuite un Foyer de Jeunes Travailleurs en 1958, puis un foyer de l’enfance en 1961.

PROJET ÉDUCATIF

Deux idées fortes guident le travail des professionnels de l’établissement :

  • reconnaitre et prendre en compte la singularité de l’enfant, celle de sa situation familiale, celle de son histoire,
  • permettre à chacun d’eux de trouver un certain apaisement qui relancera une maturation de leur développement.

L’accompagnement éducatif est structuré autour des axes suivants :

L’accompagnement de la séparation, qui n’est pas une cassure de la relation mais un moyen d’éviter la répétition d’attachements et d’affections trop complexes.

La bientraitance qui passe par des modes communicationnels proscrivant toute violence ou tout autre débordement et par un cadre de vie structuré et assurant visant à :

  • répondre aux besoins vitaux de chaque enfant en ce qui concerne la santé, l’hygiène, l’alimentation, le rythme de vie, le sommeil,
  • favoriser la socialisation par l’acquisition de règles de vie simples telles que la politesse, le respect de soi-même et d’autrui, l’apprentissage de la vie en groupe, mais aussi par la participation à des clubs sportifs ou de loisirs des environs,
  • développer le potentiel de chacun, tant sur le plan du travail scolaire que par l’ouverture culturelle à travers des sorties, des visites, des spectacles, des vacances,
  • faire vivre les enfants dans un environnement relationnel riche, où l’accueil, la parole, l’écoute, l’engagement des adultes, permettent à chacun d’avoir accès aux soins nécessaires à son bon développement.

Le travail d’individuation et le développement personnel qui tient compte de la spécificité de la vie collective de foyer et veille à donner les moyens à chaque enfant de se façonner une identité et de mettre à profit ses compétences cognitives et comportementales pour y satisfaire. Les inter-relations entre enfants, la volonté d’imitation ou à l’inverse celle de la différenciation, sont des tensions et paramètres qui peuvent devenir un soutien à l’individuation.

Le soutien à la famille

Nous tenons à établir avec les familles un contact soutenu en nous rendant disponible pour eux comme interlocuteur, par moment simple messager mais aussi parfois véritable médiateur dans la situation de placement. Ces positions s’ajustent à chaque situation pour établir une cohérence et soutenir ainsi la protection de l’enfant. Nous sommes exigeants dans nos observations et dans ce que nous retransmettons aux parents.

Le souci de l’avenir et  l’orientation

Le projet individualisé guide et suit l’évolution de chaque enfant. Nous relevons les étapes du placement et sommes attentifs à prévoir, à préparer toute modification dans l’itinéraire de l’enfant.

Nos observations sont retransmises et nous soumettons un avis à nos partenaires et tutelles.

Nous accompagnons l’enfant dans l’appréhension des changements et l’aidons à s’accommoder et à assimiler les décisions qui seront prises avec lui.

Le travail en partenariat

Nous nous mobilisons pour coopérer avec tous les partenaires responsables du placement, ainsi qu’avec les autres intervenants auprès de l’enfant (éducation nationale, spécialistes paramédicaux, etc.)

LES CHIFFRES CLÉS

CAPACITÉ D’ACCUEIL / 30 places d’internat et 19 places d’accueil familial. 20 familles suivies par le PAF et 15 enfants accompagnés par l’AAD
SALARIÉS (ETP) / 50
DURÉE MOYENNE DE SÉJOUR / 33,6 MOIS

Lire le reportage lié à cet établissement.